AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 To me, you’re perfect.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 0:30


(Maurel, Adeline)
- Alors on s’amuse comme des petits fou dans ton asile ?  -
©tumblr/love actually.

nom complet ○ Adeline, un prénom d'origine américaine choisi par ses français de parents. Il est rare et bien qu'elle ai souffert de le porter étant enfant, maintenant elle aime le fait d'avoir un patronyme assez unique. Maurel, c'est le nom de son père, qu'elle a retrouvé après son divorce. âge, date de naissance ○ Vingt huit ans, elle est née le vingt août 1987. signe astrologique ○ Vierge. origines et nationalité ○ Elle est née en France et en possède toujours la nationalité, ainsi que les origines, forcément. Mais elle est également officiellement Américaine depuis quelques années. job, études ○ Elle est pédopsychiatre et s'est spécialisée dans le traitement des enfants, bien qu'elle ait une clientèle assez variée. statut civil ○ Divorcée et célibataire. traits de caractère ○ Adeline est beaucoup de choses: elle est drôle et maladroite, douce et généreuse. C'est aussi une grande bosseuse et une romantique invétérée, ce qui a exacerbé son côté naïf. Mais malgré tout, elle est forte, Adeline. Elle a du caractère, et sait se défendre, jusqu'à un certain point. Elle aime aider les autres et a un coeur gros comme ça: un coeur à présent brisé, qu'elle a du mal à réparer. Elle est émotive et sensible, serviable et juste. Intelligente et cultivée. Bavarde aussi. Mais Adeline est rancunière, il faut le savoir. Et têtue, aussi butée qu'une mule parfois. Adeline est beaucoup de choses, mais elle aime les gens, elle est optimiste et se contente de peu pour être heureuse.  objet fétiche ○ Son alliance, qu'elle porte autour de son cou et qu'elle cache sous ses vêtements. Elle a du mal à ne plus l'avoir sur elle et essaie d'y aller progressivement. Sinon, elle porte toujours la bague de sa grand-mère, celle qu'elle lui a légué. groupe ○ Wind.



- Make myself a headband from your fallen leaves -
En période de Noël, elle passe son temps à regarder encore et encore les téléfilms qui passent à la télévision. Le père Noël, l'amour, l'hiver: tout ça la fait rêver et elle adore ça. Sinon, il n'est pas rare de la voir passer souvent le DVD de Love Actually qui est de loin son film préféré. + Elle a du mal à refaire surface depuis la séparation. Elle qui croyait se sentir plus libre une fois partie et après avoir signé les papiers du divorce, jamais elle n'aurait pu autant se tromper. Son mari lui manque, et elle se sent mal de l'avoir laissé seul: pourtant elle sait qu'elle a fait le bon choix, sinon les choses auraient certainement continué d'empirer et qui sait ce qui se serait passé... + Elle est née en France, y a passé les quinze premières années de sa vie avant de venir vivre ici, à cause de son père. Grand magnat de l'immobilier, il a ouvert une petite succursale de son entreprise à Eureka Springs. Sa mère et lui rêvaient d'autre chose, de plus de tranquillité. + Son frère est un sportif de niveau professionnel et elle est fière de lui, bien qu'il lui manque parce qu'elle le voit de moins en moins souvent + Elle adore les enfants et aurait aimé en avoir, mais se dit qu'au final ce n'est pas plus mal que ce ne soit pas le cas, vu le désastre qu'est aujourd'hui sa vie de famille. Alors elle se contente de s'occuper de ceux des autres, qui viennent la voir pour une thérapie. + Elle adore la musique, surtout la classique. D'ailleurs, elle a appris à jouer du piano quand elle était petite et continue encore aujourd'hui. + Après avoir quitté son mari, elle a repartie pendant quelques mois en France, histoire de mettre un maximum de distance entre ses problèmes et elle. Mais elle a fini par revenir et a habité un moment chez ses parents avant de se trouver un petit appartement. + Après son mariage, elle s'est fait tatouer sur l'annulaire, les initiales de son mari qui étaient cachées par son alliance. aujourd'hui, elle peut les voir tous les jours, mais n'a pas le coeur de se le faire retirer. Après tout, pourquoi enlever toute trace de lui alors qu'il fait partie d'elle en un sens? + Depuis l'accident, elle n'arrive plus à remettre les pieds dans un hôpital. Les murs blanc, l'odeur, les gens...Elle n'y arrive tout simplement plus. Puis l'hôpital a signé définitivement la fin de sa vie de couple alors... + Elle possède une tonne de livres qui sont tous rangés et classés: en ce qui concerne ces ouvrages, elle est assez maniaque +  Elle a toujours été très proche de sa famille et se sent à la fois fière, heureuse et jalouse de voir ses parents encore mariés et follement amoureux après de si longues années passées ensembles. + Son plaisir coupable, c'est le chocolat +  


pseudo, prénom ○ sans pseudo fixe. age, pays ○ majeure et vaccinée, j'vis en France. avis sur le forum ○ Il est magnifique et ça faisait quelques jours que je voulais m'inscrire  I love you . type de personnage ○ C'est le scénario de Hunter Grayson  amen: . avatar ○ Anna Kendrick. autre ○  cookie:  coeurcoeur: .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 0:30


-Cover me in honeysuckle memories -
Adeline pleure. Fébrile, les mains tremblantes, elle ouvre les tiroirs de sa commode à la volée et attrape les vêtements, qu'elle empile sans regarder dans sa valise. Elle a l'impression de suffoquer, et son coeur bat si vite qu'elle a l'impression qu'il va s'arrêter à la seconde: pourtant, ça n'arrive pas. Elle continue de respirer. De vivre. Et ça la tue à petit feu. Une fois sa valise pleine, elle peine à la fermer, mais y met toute ses forces, alors que les mots de Hunter tournent en boucle dans sa tête: "si t'es pas heureuse t'as qu'à partir, j'en ai rien à foutre." Pourtant, on ne peut pas dire qu'elle n'a pas l'habitude. Depuis l'accident, Adeline a l'impression d'avoir fait une descente aux enfers et si son mari souffrait, elle était tout autant blessée. Souvent, elle s'est demandé pourquoi. Pourquoi eux? Alors qu'ils étaient si heureux, qu'ils avaient des projets d'avenirs...Pourquoi est-ce que ce type à grillé le stop et leur a foncé dessus? Pourquoi est-ce que le sort s'est-il acharné sur eux alors qu'ils n'avaient rien demandé. Mais Adeline s'est fait une raison, beaucoup plus rapidement qu'Hunter. Lui n'a pas pardonné, ni à elle, ni à la vie qui leur a tourné le dos l'espace d'un instant. Et il lui en fait baver, sévèrement. Pendant longtemps, Adeline a encaissé. Elle a tout fait pour l'aider, pour l'aimer le plus possible. Elle a toujours été là, parce qu'elle l'adorait et parce qu'elle s'en voulait d'avoir été au volant ce soir là. Elle a même fermé les yeux sur ses infidélités, ce qui lui a demandé beaucoup de force et d'amour. Mais rien n'a jamais suffi. Rien n'était suffisant pour Hunter. Aujourd'hui, il a lancé les mots de trop. Elle doit le quitter, parce qu'ils se font du mal. Ils se tuent. Alors elle laisse tout les meubles, tout le reste de ses affaires, sauf les choses auxquelles elle tient le plus: elle sait qu'elle s'en va pour ne plus revenir. Les jambes semblant peser des tonnes, Adeline passe dans le couloir, puis arrive dans l'entrée: là sont accrochées des photos. Des photos d'eux, datant d'il y a tellement longtemps qu'elle a l'impression que c'était dans une autre vie. Les larmes brûlant ses yeux, elle fixe un moment le sourire d'Hunter, celui qu'il arborait le jour de leur mariage, alors qu'il la serrait fort dans ses bras. Combien de temps ça fait, depuis la dernière fois qu'il l'a enlacée comme ça? Longtemps. Trop longtemps. Comme souvent, il est dans le salon et regarde dehors. Les lèvres pincées, Adeline le regarde un instant et lui dit au revoir, avant de se retourner, de prendre ses valises et de passer la porte d'entrée. Une fois dehors, elle essaie de ne pas s'écrouler, se fait violence pour ne pas laisser la tristesse prendre le dessus. Et alors qu'elle s'éloigne et s'approche de sa voiture, Adeline sent son coeur se briser en des millions de petits morceaux. Derrière elle, la jeune femme laisse sa vie et surtout, l'amour de sa vie.



∞∞∞ ∞∞∞


"Adeline, c'est maman...Nous nous faisons tous beaucoup de souci pour toi. Hunter a encore appelé, il voulait savoir où tu es et on a répondu que tu as besoin de temps. Ma chérie, j'aimerai tellement qu'on puisse se voir et se parler. Bon, tu sais qu'on t'aime très fort, ton père et moi, n'est-ce pas? A très vite, bisous."
"Petite soeur, c'est moi. Ça fait une semaine qu'on a pas de nouvelles: ce serait trop demandé un signe de vie? Et non, un pauvre sms disant 'tout va bien, je reviens bientôt', ça suffit pas! Maman est dans tous ses états et papa n'en parlons pas. Puis Hunter aussi est trop mal...Écoute, je ne sais pas ce qu'il s'est passé entre vous deux, mais je suis sûr que ça peut s'arranger. Alors rappelle moi, sinon je te jure qu'à la seconde où tu rentres, je te ferais vivre la pire des engueulades au monde. J't'aime, petite soeur, mais s'il te plait, arrête tes conneries."
Adeline se replie sur elle-même, allongée dans son lit. Voilà quelques jours qu'elle vit chez une amie d'enfance qui a bien voulu l'accueillir depuis sa rupture. Oui, elle est partie, elle a quitté la ville. Le Pays. Elle a senti le besoin de revenir aux sources, de se reconnecter avec la France, au moins le temps de digérer tout ce qui lui arrive. Mais sa famille lui manque et elle sait qu'elle est dégueulasse de ne pas donner de nouvelles. C'est juste qu'elle n'a pas la force aujourd'hui. Pas encore. Il lui faut encore du temps, juste un peu de temps.


∞∞∞ ∞∞∞


"Alors on se voit le mois prochain, Adam.", dit Adeline au petit garçon de six ans qui rejoint sa mère à l'entrée du bureau. "Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas, madame Jones. Adam fait de gros progrès, je suis fière de lui." Celle-ci sourit, la remercie et s'en va avec son fils alors qu'Adeline ferme la porte et rejoint son bureau. Là, elle s'affale dans sa chaise et passe une main dans ses cheveux. Dans la pièce, c'est le bazar, parce qu'Adam a fait des jeux tout en lui parlant, mais elle n'a pas envie de ranger. Pas tout de suite. De toute façon, c'était son dernier rendez-vous de la matinée. Puis elle baisse le regard et tombe sur les papiers. Les papiers du divorce, qu'elle doit absolument signer avant de les envoyer à Hunter. Il y a quelques mois, Adeline a contacté un avocat, comme le lui avaient conseillé ses proches. Pendant longtemps, elle a failli craqué. Elle a vu tous les appels, écouté tous les messages que lui a laissé son mari, mais n'a pas flanché. Des promesses, il lui en avait déjà faite et elle finissait toujours par s'en prendre plein la tête au final...Donc cette fois, elle s'était décidée à ne pas le contacter. A ne pas pardonner, bien que ça la fasse souffrir. Alors elle prend une profonde inspiration, les yeux encore fixés sur les papiers et attrape son stylo. Se sentant étrange, elle signe pour la dernière fois de son nom de femme mariée: Adeline Grayson. Une fois les signatures faites, elle remet le tout dans l'enveloppe et compte la remettre le plus vite possible à son avocat. Puis elle retire son alliance, qu'elle jette dans la corbeille à ses pieds: mais tout de suite, elle se sent mal. Comme si elle venait de jeter à la poubelle une partie d'elle. Alors Adeline se penche et la reprend. Bien qu'elle ne puisse plus la porter à son doigt -de toute manière, voilà bien longtemps qu'elle aurait dû l'enlever-, elle a besoin de la garder sur elle pour l'instant. Elle se mordille alors la lèvre inférieure et détache son collier pour y passer son alliance ainsi que sa bague de fiançailles et le remet autour de son cou. Les mains tremblant légèrement, Adeline passe une main sur sa joue et chasse la seule et unique larme qui y coule: maintenant, elle n'a plus de larmes à verser et n'a plus qu'à avancer.


∞∞∞ ∞∞∞


"Bon, ce soir on sort." Adeline lève les yeux vers sa meilleure amie et arque un sourcil, surprise. Toutes les deux sont installées à la terrasse d'un café et sirotent un thé tout en se goinfrant de pâtisseries, comme tous les vendredis après-midi. "Ah oui?" Ysabel sourit. "Hun hun. On sort faire la fête et profiter un peu de la vie, ça te changera." "Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire exactement?" Ysabel lui lance un regard blasé et Adeline lève les yeux au ciel, un léger sourire aux lèvres. "T'as besoin de bouger, Adeline. De reprendre un peu vie, de rencontrer des gens...Et si possible des mecs." Elle avale de travers et se met à tousser. Compatissante, Ysabel se penche pour lui tapoter le dos et Adeline prend une profonde inspiration. "Tu ne vas jamais arrêter de vouloir me caser, hein? Je t'ai déjà dis un million de fois que je suis pas prête pour une relation." Ysabel répond à sa remarque d'un vague geste de la main. "Qui te parle d'une relation sérieuse? Tu sais, ça fait plus d'un an que t'as quitté ton mari et t'es divorcée maintenant...Tu n'as plus à lui être fidèle." Le coeur d'Adeline se serre. Maintenant, elle arrive à parler de tout ça sans pleurer. Elle va mieux, même si c'est toujours assez dur parfois. Mais elle n'arrive pas à s'imaginer fréquenter quelqu'un d'autre. Pas encore. "Je sais, j'ai juste...j'ai juste besoin d'un peu de temps, c'est tout." Ysabel soupire et secoue la tête, mais Adeline sait qu'elle a compris. "Bon et bien si on ne sort pas draguer, allons au moins boire un verre...Ou dix!" Adeline éclate de rire. "D'accord, faisons ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ron Hepburn

avatar

○ TREE LEAVES : 238

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future:
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 0:33

bienvenue, très bon choix de scénario. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 0:35

Merci beaucoup coeurcoeur:2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlei Ryle
she fell into a summer night.
avatar

○ TREE LEAVES : 423

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future:
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 0:48

Excellent choix de scénario. fleur4: cat3:
Bienvenue et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourrippedjeans.forumactif.be
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 0:50

Merciiiiiii I love you coeurcoeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter Grayson

avatar

○ TREE LEAVES : 60

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 1:05

OMYGAAAAAASH ! Le service express crier: crier: crier: t'es trop belle ! Merci merci merci !!! Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Si tu as des questions je suis à ton service (oui ta bitch) tombe: tombe: tombe:

(Je suis portable, j'peux pas te faire d'overlode d'amour Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 2:36

Marchiiiiii I love you coeurcoeur: brille: Ton scénario est juste parfait donc forcément: coup de foudre bave: Je n'hésiterai pas, promis et j'espère que ma fiche te conviendra coeur3: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter Grayson

avatar

○ TREE LEAVES : 60

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 6:35

haaaaan t'as déjà terminé la fiche et elle est parfaite, rien à dire brille: jackpot pour moi tombe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Rovers

avatar

○ TREE LEAVES : 69

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future:
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 10:48

bienvenue parmi nous. brille:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 11:13

Merciii brille:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Hatcher
Flame you came to me
avatar

○ TREE LEAVES : 75

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future:
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 11:23

Bienvenue avec la jolie Anna I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 12:58

Merci à toi youpiii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harlei Ryle
she fell into a summer night.
avatar

○ TREE LEAVES : 423

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future:
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 13:24

Si Hunter valide, je valide aussi. brille:
J'ai hâte de lire vos rps, bon jeu. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourrippedjeans.forumactif.be
Adeline Maurel

avatar

○ TREE LEAVES : 15

MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   Lun 21 Déc - 13:39

Merci beaucoup youpiii: I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: To me, you’re perfect.   

Revenir en haut Aller en bas
 
To me, you’re perfect.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Need help : perfect peachy lips
» I wasn't gone, I was alive in my own perfect world ( Reagan )
» parfait amour et perfect haze
» Ma collec' non Mac ... Edit 27/03/2011 PHOTOS !!!
» Craquage sans VP MAC, mais grâce aux soldes!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ○ WE'RE RUNNING THESE STREETS. :: east of eden :: on top of the world-
Sauter vers: