AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fox Biryuk
always be the alpha
avatar

○ TREE LEAVES : 225

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future: be somebody.
○ wolf pack:

MessageSujet: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   Dim 20 Déc - 22:40

did you really want to freak me up, little monster?
feat. alexia


L'ennui. Ennui mortel, il connaissait depuis un bon bout de temps. Il était arrivé à Eureka Springs depuis presque un an et avait une manager qu'il considérait comme incapable de trouver un seul cast de film où il pourrait entrer, il en avait eu quelques uns mais ça ne lui suffisait pas : il était acteur, il n'était pas censé rester chez lui à rien foutre. Son ancien manager lui trouvait souvent beaucoup plus d'endroits où il pouvait tourner, il trouvait des conférences où il pouvait aller voir ses fans, les câliner et leur signer des autographes. Depuis qu'il était à Eureka Springs ? Non, il n'allait rien dire mais il n'en pensait pas moins, et il comptait bien se plaindre au près de sa manager. Elle se prenait presque comme sa mère, on aurait pu croire, elle essayait de le remettre à sa place mais dans l'histoire, c'était lui le boss et non pas elle, il pouvait la virer aussi facilement qu'il le voulait, et Fox Biryuk était connu pour avoir un caractère de merde. Il n'était pas du genre à être méchant, mais il était dur à vivre. D'ailleurs c'était visible à la feuille qu'il avait sous les yeux, il avait écrit ses pensées lorsqu'il avait été au téléphone avec sa manager et la seule phrase qui ressortait était « Poshel na khuy », si on le prononçait bien sûr. Ce qui en d'autre terme demandait très peu affectueusement d'aller se faire voir. Mais Fox ne l'avait pas prononcé à voix haute, il restait poli. Ou du moins quand il parlait anglais, quand il parlait russe il ne s'empêchait pas de lâcher toutes sortes d'insultes. De toute façon, personne ne comprenait. Mais tout cela pour finir sur un point : il s'ennuyait. Et comme il ne savait pas quoi faire d'autre, il prit seulement son téléphone pour envoyer un message. Un seul, et il ne comptait pas lire la réponse. Destinataire ? Dans son téléphone, ce destinataire s'appelait seulement Alex. Mais il s'agissait d'Alexia Keene, une fille qu'il appréciait tout particulièrement parce qu'il avait la bonne impression qu'elle ne s'imaginait pas plus que de l'amitié avec lui. Ce message disait tout simplement « Me fait chier. J'viens chez toi, bisous j'arrive. ». Non, il n'était pas du tout du genre à s'incruster chez les gens. Bien sûr c'était plus qu'ironie sur ce point-là. En effet parce que, après son trajet tout aussi parfaitement long, il ne toqua même pas en arrivant chez Alexia. Elle aurait pu être nue devant la porte quand il avait ouvert la porte, ça ne lui aurait pas été plus égal que ça. Oui, il était entré totalement naturellement, comme si c'était chez lui, et il avait refermé la porte derrière lui. Tranquille, comme si tout était naturel et normal. Mais dans tout les cas, oh bordel c'était Fox on ne pouvait pas lui en vouloir. Il agissait toujours comme ça, de toute façon. « Alexouille ! » Après avoir prononcé ce mot, il était entré dans le salon, s'appuyant contre le mur en secouant la tête. « C'est horrible comme mot, rappelle moi de ne plus jamais t'appeler comme ça. » Il se parlait un peu seul dans le fond, parce qu'il n'avait pas même vérifié si Alexia était dans la pièce, mais ça encore c'était naturel. Il entrait, il parlait, et ensuite seulement il vérifiait s'il y avait quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Keene

avatar

○ TREE LEAVES : 186

MessageSujet: Re: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   Lun 21 Déc - 12:25


(Fox, Alexia)


Le temps n'était pas vraiment à la musique et à la chanson, vu que de gros nuages noirs parcouraient le ciel de la ville. La pluie n'allait peut-être pas tomber, mais je ne voulais pas prendre le risque de ramasser une averse sur la tête et surtout, je n'avais pas envie de mouiller mes instruments de musique. S'ils leurs arrivaient quelque chose, je m'en voudrais toute ma vie. J'avais donc décidé de rester à l'appartement pour apprendre quelques chansons et également écrire quelques mélodie que je pourrai ensuite jouer à l'extérieur quand le soleil aurait décidé de revenir. Les écouteurs sur les oreilles, j'étais totalement dans mon monde, oubliant tout ce qui m'entourait. Il aurait pu y avoir un tremblement de terre, que je ne l'aurais même pas remarquer. Ce que j'adorai en plus de faire écouter ma musique, c'était de composer et ce que personne ne savait, c'était que secrètement, j'avais toujours rêvé d'entrer dans une école de musique pour ensuite vivre de ma passion. Malheureusement, ce genre d'études coûte extrêmement chers et mon père n'avait pas les moyens de me les payer. Mais comme le dis si bien tout le monde ; Le rêve fait vivre. J'espère donc une fois pouvoir réaliser mon rêve. Alors qu'un soupir s'échappe d'entre mes lèvres, je sens mon portable vibrer à mes côtés et et en voyant le nom de Fox apparaître sur l'écran, un doux sourire apparait sur le coin de mes lèvres. Je ne prends même pas la peine de lui répondre, sachant que tout façon il devait déjà être en route et quelque soit ma réponse, il allait débarquer. Ce jeune homme, c'était le seul en qui j'avais réellement confiance et j'adorais passer du temps en sa compagnie car grâce à lui, je réussissais à voir un film d'horreur, sans hurler de peur du début à la fin. Alors que je terminai ma mélodie et que j'y mettais le point, la voix de mon ami me parvint légèrement à travers mes écouteurs et j'éclatai de rire en entendant le surnom ridicule qu'il venait d'inventer. Il n'y avait que lui pour entrer chez moi sans prendre la peine de sonner ou de frapper et c'était sûrement le seul qui savait que je laissais la porte ouverte. Laissant toutes mes affaires sur mon lit, j'enfilai quelque chose de plus présentable, parce que même si je savais que Fox n'allait pas me sauter dessus, je me voyais pas vraiment lui tenir compagnie en sous-vêtements. Oh pitié Fox, plus jamais ce drôle de surnom, sauf si tu veux que je t'assommes avec ma guitare. Je laissais un petit rire s'échapper d'entre mes lèvres pendant que je lui sautai à moitié dessus pour déposer un gros bisou sur l'une de ses joues. Et que me vaut l'honneur de ta visite ? Je l'entrainais sur le canapé, endroit beaucoup plus confortable pour discuter. Ce n'était pas rare qu'il vienne chez moi mais normalement il avait toujours une bonne raison et j'étais curieuse de savoir pourquoi il se trouvait entre mes murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox Biryuk
always be the alpha
avatar

○ TREE LEAVES : 225

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future: be somebody.
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   Lun 21 Déc - 14:28

did you really want to freak me up, little monster?
feat. alexia


Quand elle avait apparut, Fox l'avait regardé de haut en bas. Mauvais habitude qu'il avait prit sur les tournages, parce que personne ne voulait que ses personnages ne soient gays. Pourquoi ? Oh bien, ça aurait été du gâchis pour l'histoire des films et pour les filles machinalement canon avec qui il tournait. Des fois, il enviait presque Kevin Zegers d'avoir joué un gay badass dans le film mortellement ennuyeux du livre The Mortal Instruments. Secouant la tête, il avait posé son regard sur la jolie petite tête blonde d'Alexia. Elle savait probablement qu'il ne tenterait rien, parce qu'il était gay déjà et parce qu'il était vierge ensuite, mais ça il l'avait pas vraiment crié sur tout les toits. Et puis ça aurait été étrange qu'un gentil petit garçon monte sur un toit pour crier qu'il était vierge, non c'était vraiment pas réaliste. En entendant ses mots, le jeune homme avait haussé les sourcils. Le frapper avec une guitare ? C'était bien le genre de menaces d'Alexia ça, mais Fox trouverait encore quelque chose à répondre. « Hein ? Oh non fait pas ça ! Pauvre guitare. » C'était bien le genre de réponses que faisait Fox. Sursautant quand elle lui sautait dessus, il eut le réflexe de poser ses mains contre son ventre pour la garder quand même un peu à l'écart, c'était comme pour se protéger dans le fond. Il était peureux au point d'avoir peur quand elle lui sautait dessus, c'était presque étonnant d'ailleurs. La suivant lorsqu'elle l'entraînait sur le canapé, il finit par s'installer confortablement en posant ses pieds sur la table basse, haussant les épaules. « Ah ouais c'est vrai, il me faut une excuse pour m'incruster chez toi. Attends je cherche.. » Il fit mine de réfléchir pendant quelques secondes, fronçant les sourcils avant de la frapper sur la tête. « Eh. T'as pas lu mon message ? Méchante va. Je me faisais chier, ma manager n'est pas capable de me trouver du boulot alors j'ai décidé de venir. » Il s'était assit en tailleur sur le canapé, tourné vers la blonde. Il avait encore cette manie de gamin de regarder les gens jusqu'à ce qu'ils parlent, ou jusqu'à ce que lui-même il ouvre la bouche. En réalité, ça n'avait jamais trop changé. « J'me disais qu'avec toi au moins je m'amuse un peu. Et qu'on peut regarder des films d'horreur. Ou alors si t'as assez de patience pour m'apprendre à jouer de la guitare.. Voilà. » Il était franc, au moins. Enfin, il l'était sur ses envies. Il n'avait jamais rien raconté sur sa vie hors des tournages à Alexia, il n'avait pas grand chose à dire en même temps. Mis à part que son frère était mort suite à des insuffisances cardiaques et respiratoires qu'il allait probablement avoir également, que ses parents étaient de véritables enfoirés et qu'il n'avait jamais apprécié les blondes auparavant parce qu'il trouvait que cette couleur de cheveux rendait les femmes trop putes. Mais après, est-ce que c'était vraiment une bonne idée de lui dire son avis sur ce dernier point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Keene

avatar

○ TREE LEAVES : 186

MessageSujet: Re: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   Lun 21 Déc - 14:56


(Fox, Alexia)


Taper quelqu'un n'était pas du tout dans ma nature et cela se voyait dès qu'on posait son regard sur moi. J'étais plutôt le genre de fille à garder sa rage en elle et à la déverser dans des chansons. Au moins comme ça j'étais certaine de faire du mal à personne. Alors évidemment quand j'ai menacé Fox de lui l'assommer avec ma guitare, c'était juste pour l'embêter et sa remarque me fit rire aux éclats. Il avait raison... Ma pauvre guitare aurait certainement plus mal que lui et je tenais trop à min instrument pour m'en servir contre quelqu'un. Tu as raison. Je vais m'abstenir. Mais je trouverai autre chose. Alors attention à ton derrière. Je lui fis mon plus beau sourire tout en lui sautant dans les bras. Je savais que tout le monde n'aimait pas cette marque d'affection, mais c'était plus fort que moi. Quand j'appréciais réellement quelqu'un, il fallait que je le montre de toutes les manières possibles. En le sentant mettre ses mains pour laisser un écart entre nous, je laissais un léger sourire flotter sur mes lèvres. Depuis que je le connaissais, il avait toujours fais ce geste et je me demandais bien pourquoi. Jusqu'à présent j'avais toujours tenue ma langue, mais je ne savais pas encore pour combien de temps. Je l'entrainai finalement sur le canapé, parce que c'était toujours mieux que de discuter debout telles deux carottes. Penchant légèrement la tête, j'attendais avec impatience qu'il me dise pourquoi il venait s'incruster chez moi, même s'il me l'avait dit dans son message avant d'apparaître dans mon appartement. Je lui tirai légèrement la langue quand il me traita de méchante avant d'éclater de rire. J'avais un peu l'impression de retomber en enfance en sa compagnie, que je pouvais vraiment me laisser aller et cela me faisait vraiment du bien. Bien sûr que si que j'ai lu ton message. Mais je voulais voir si tu trouvais une autre excuse. Et qui sait... Peut-être qu'elle ne te trouve pas de films parce que tu es trop doué et qu'elle a peur que tu t'ennuies sur le tournage Je ne connaissais pas du tout le monde dans lequel il vivait ni sa manager mais néanmoins je voulais lui remonter le moral, parce que je voyais bien qu'il n'avait pas vraiment le moral depuis qu'il ne tournait plus. Je me mis confortablement sur le canapé, tout en écoutant ses deux propositions. Propositions qui étaient toutes les deux excellentes et je dû réfléchir quelques instants avant de savoir laquelle choisir. Et bien pourquoi ne pas faire les deux ? Après tout, j'ai tout le temps et toi aussi apparemment. En plus je ne pense pas que ma soeur va rentrer de si tôt. On a donc l'appartement pour nous deux. Avant qu'il n'ai le temps de répondre quoique se soit, je bondis du canapé pour me rendre dans la cuisine et préparer de quoi grignoter. Que se soit pour regarder des films ou jouer de la guitare, j'avais toujours besoin d'avoir quelque chose à manger et à boire près de moi. Un plateau chargé de sucreries et de boissons boissons diverses, je retournai vers Fox, en espérant ne rien renversé, parce qu'on ne m'appelait pas miss maladroite pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox Biryuk
always be the alpha
avatar

○ TREE LEAVES : 225

• MY HANDS BEFORE MY EYES
○ wishes for the future: be somebody.
○ wolf pack:

MessageSujet: Re: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   Lun 21 Déc - 17:21

did you really want to freak me up, little monster?
feat. alexia


Pauvre guitare. Oui, il préférait qu'on fasse attention à un instrument de musique plutôt qu'à sa tête. Et puis une guitare, ça devait pas faire si mal de toute façon, si ? Non en réalité, il n'attendait pas de réponse à cette question qui n'était pas existentielle à ses yeux. Ce n'était pas le même type de question que celle sur les pingouins et leurs probables genoux ou alors même que celle concernant la respiration, et si on pouvait faire le son « mh » en se bouchant le nez. Oui, Fox se posait vraiment, vraiment des questions idiotes et inintéressantes des fois. En entendant ses mots, un air légèrement surpris apparut sur son visage, il ne s'était pas attendu à sa dernière phrase qui finit par le faire sourire. « Attention à mon derrière ? Alex, tu peux rien faire avec mes fesses qui ne me plairait pas, déjà. » Venant de lui, c'était surprenant une réponse telle qu'elle. Il n'était pas du genre à faire ce genre d'allusions. Oh, non, ça c'était le genre de Loup. Ce fut d'ailleurs ce à quoi il pensa presque immédiatement après avoir prononcé ces mots-là. Il était, de sa famille, celui qui ressemblait le moins à Loup et ça le perturbait de se dire qu'il devenait comme son frère. Même alors qu'il n'était plus là, il restait de toute façon son modèle et il préférait se dire qu'il lui ressemblait plutôt que de se dire qu'il était caractériellement inconnu à son grand frère. Assit sur le canapé, il posait ses doigts sur la chaîne en bronze qu'il avait autour du cou pour ensuite observer la jeune femme devant lui, souriant. Penser à Loup ne lui donnait pas envie de sourire, mais il avait prit l'habitude de cacher ce à quoi il pensait pour ne pas devoir en parler. « Trouver une autre excuse ? Eh bien, j'avais envie d'apprendre à faire des bébés alors je suis venu te voir. Ou alors j'avais envie de mourir empoisonner, est-ce que tu peux me faire à manger ? » Il était presque habitué à lui lancer des piques, mais en réalité il n'était pas du genre à dire des choses de ce genre, c'était juste parce que c'était Alexia et Alexia, il la considérait presque comme sa petite sœur. Pas comme Elsa, Elsa était juste une inconnue à ses yeux, elle n'avait jamais agit comme une sœur et ce n'était pas lui qui allait bouger son cul. Non, il la considérait comme une réelle sœur, la sœur qu'il voudrait aimer, et protéger et apprendre à connaître de mieux en mieux chaque jour. « Trop doué ? C'est surtout les réalisateurs qui sont trop doués pour foutre des effets spéciaux, sans ça j'ai juste l'air d'un abruti tu sais. Mais j'pense que je vais me mettre aux courts métrages aussi, parce qu'elle est vraiment pas capable de trouver quoi que ce soit alors je vais le faire tout seul. » Il avait regardé la blonde un instant. Elle était adorable à vouloir lui remonter le moral, parce qu'il avait comprit que c'était ce qu'elle essayait de faire. Il adorait cette façon qu'elle avait de s'occuper de lui, il trouvait ça carrément irrésistible même, et s'il avait été hétérosexuel ou même bisexuel ça aurait fait longtemps qu'il lui aurait sauté dessus, juste pour ça. Sa réponse le fit hausser les sourcils, il ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire en réalité. La voyant se lever, il affichait une moue boudeuse et se leva en la voyant revenir avec un plateau, elle était pas douée avec ses mains et faire tomber ça, ça aurait été un crime. Alors il lui prit le plateau des mains pour être sûr que tout ce qu'il y avait dessus reste en sécurité et en vie. « Fais pas un génocide de bonbons, s'il te plaît. Tu veux regarder un film d'horreur en jouant de la guitare ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Keene

avatar

○ TREE LEAVES : 186

MessageSujet: Re: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   Lun 21 Déc - 17:42


(Fox, Alexia)


On m'avait assez répété depuis mon enfance qu'il fallait toujours que je réfléchisse avant de parler, parce que bien souvent je ne faisais pas attention à ce qui sortait de ma bouche et bien souvent je l'ai regretté. Se fut donc aux paroles de Fox que je réalisais du sens de mes paroles et je me sentis rouge pour devenir autant rouge qu'une tomate. Franchement, il fallait vraiment que j'apprenne à tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de dire quelque chose. Je me passais légèrement une main dans ma chevelure tout en m'empêchant de partir en courant et me cacher dans mon lit. Oh Fox ! Tu deviens pire que moi... Je ne sais plus si c'est moi qui t'entraines sur ce chemin ou si c'est le contraire. Je me sentais gênée de nos paroles très certainement parce que j'étais toujours vierge, même si personne le savait. Pourtant le sexe n'est pas un sujet tabou mais j'ai toujours eu du mal à en parler et c'est certainement à cause de mon éducation. Je pris une grande goulée d'air tout en l'entrainant sur le canapé en priant pour que la conversation change de chemin. Je ne connaissais pas encore assez le jeune homme pour aller sur ce terrain et je n'avais même pas envie d'essayer. Je lui demandai donc de trouver une autre excuse que le fait qu'il s'ennuyait ferme chez lui et ses deux propositions me firent éclater de rire. Heureusement que je l'avais dans ma vie, parce que sinon celle-ci serait bien terne. Il était l'un des seuls à réussir à me redonner le sourire quand je ne l'ai pas. Apprendre à faire des bébés  ? Je suis certaine que tu n'as pas besoin de moi pour ça et surtout tu dois avoir assez de prétendante autour de toi pour essayer. Et je te signale que ma cuisine est excellente... Ce n'est pas de ma faute si la seule fois où j'ai voulu te faire à manger, je me suis loupée. et ce n'était pas un mensonge en ce qui concerne la nourriture. Je n'étais peut-être pas la meilleure cuisinière mais je me débrouillais et si ma soeur était toujours vivante, ce n'était pas pour rien. Je savais faire des plats simple, ceux qu'on mange dans la vie de tous les jours, mais c'est sûr que si on me demande quelque chose qu'il faut préparer durant des heures, je ne vais jamais réussir. J'essayais bien entendu de lui remonter le moral et à ce que j'avais vu dans les films, il n'était pas si mauvais, bien au contraire ! Je le trouvais plutôt doué et j'avais hâte de le revoir à l'écran. Mais je me doutais bien que ça ne devait pas être un métier facile et qu'il y avait énormément de concurrence pour apparaitre à l'écran. Mais ne dis pas n'importe quoi Fox chéri. Si tu n'étais pas doué, tu n'aurais jamais fais de film. Et oui pourquoi pas, cela peut sûrement t'aider à retrouver les grands réalisateurs et surtout cela te ferait sortir de chez toi ou de chez moi. J'éclatai de rire, parce que bien entendu, ça ne me dérangeai pas qu'il squatte chez moi, au contraire j'adorai ça ! J'avais toujours eu de la peine à rester seule dans mon appartement, j'ai toujours eu la peur que quelque chose m'arrive et l'avoir auprès de moi, m'aide à oublier cette peur. Je me levais rapidement pour aller nous préparer un énorme plateau et comme je m'en étais doutée, à mon retour dans le salon, le jeune homme vint à ma rescousse. Il commençait à trop bien me connaître, c'était certain. Mais c'est mal me connaître voyons... C'est tellement amusant de faire une chasse aux bonbons, tu ne trouves pas ? Et... En fait je pensais commencer par l'un et faire ensuite l'autre. Parce que les deux en même temps... C'est plutôt compliqué, même pour moi qui suis une fille. Je lui fis mon plus beau sourire et sortis de sous la télé, tout un tas de dvd's de films d'horreurs. Il y avait des récents comme de moins récents et je n'arrivais jamais à faire mon choix, c'est donc pour ça que j'allais le laisser choisir. Par contre... Je ne suis pas certaine d'être une très bonne professeure de guitare. Je n'ai jamais donné de cours, donc je t'interdis d'avance de rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.   

Revenir en haut Aller en bas
 
#055 ; did you really want to freak me up, little monster? { alexia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Another freak in the wall || Noa N. Soledad
» Stay There, Freak Up [en attente]
» Takochus d'Alie
» [LIV] Connaissez-vous les liv?
» La Collection des Cherry Merry Muffins de Vanessa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ○ EUREKA SPRING (US-AR). :: little blues street :: residential area-
Sauter vers: